Maison Du Développement Durable

20 % d’espaces verts fauchés plutôt que tondus

La Ville a profité du renouvellement de son marché relatif aux tontes/fauches (400.000m² de terrains concernés, soit 1,3% de la superficie totale du territoire communal) pour revoir la gestion des espaces verts communaux : 20% de la superficie des espaces verts tondus aujourd’hui seront désormais fauchés.

«Selon les terrains, ils seront fauchés trois fois par an (mi-mai, août, octobre) ou une seule fois (fauchage « tardif ») pour les espaces moins fréquentés», précise Philippe Binot, responsable technique « Infrastructures » pour le service Travaux. «Une bande sera éventuellement tondue ou fauchée plus souvent, en bordure des terrains, d’1,50 à 2m de large, pour une question de visibilité/sécurité, pour faciliter l’accès aux bancs… ». Autres nouveautés : on laissera des cercles de verdure non tondus/fauchés au pied des arbres, tout le temps de la belle saison. Et on remontera la hauteur des fauches (8cm au lieu de 5) et tontes (5cm au lieu de 4).

Ce choix fait partie d’une politique globale en matière d’affectation et d’entretien différencié des espaces verts. Tout en restant soucieuse des «4 fleurs» obtenues au concours provincial et «3 fleurs» obtenues au concours régional, la Ville continue d’adapter sa politique d’entretien et de fleurissement des ronds-points et des vasques, sans pesticide. 

-> Plus d’infos sur https://www.olln.be/fr/actualites/fauchee-plutot-que-tondue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code